Saturday Turfu Night

le 06 octobre 2018

Partenaires : Électrochok , Ésam Caen Cherbourg

Publics : Tous publics

Taille du groupe : Accès libre

Thématiques : Code Créatif , Culture , Numérique

On croise les doigts pour la météo et on s’offre une dernière soirée sous le Dôme avant qu’il ne fasse trop froid pour profiter du roof.

Se déhancher sur le toit du Dôme et s’offrir un dancefloor panoramique devient une habitude du Turfu Festival. Rendez-vous vers 19h avec des habitués du lieu, Électrochok, qui après avoir enchanté la première édition du  Saturday Turfu Night en 2017, reviendra pour nous trémousser autour d’un point mousse.

Après 22h, une fois la nuit tombée, Thomas Laigle viendra clôturer la soirée par une performance enrichie de l’atelier réalisé en parallèle du Turfu avec les étudiants et le STUDIO de l’ésam. En parallèle, et dès le début de la soirée retrouvez les propositions et réalisation des étudiants sous le parvis du Dôme.

Le projet de Thomas Laigle est basé sur le son produit par des sources lumineuses (néons, ampoules…). Le résultat associe puissance sonique et hallucination optique. m-O-m (acronyme possible de Musique-Orchestrale-Magnétique) est né d’une fascination : amplifier la lumière pour l’écouter. Thomas Laigle est venu présenter son projet m-O-m à Caen lors de la dernière édition du festival ]interstice[ pendant lequel le magazine TRACKS d’ARTE lui a consacré un portrait.