Saturday Turfu Night : Constela(c)tion

le 19 octobre 2019

Horaires : de 19h00 à 20h30

Thématiques : ANNULÉ

Publics : Tous publics

Lieu : Le Dôme

Porteur(s) de projet : Michelle Agnes Magalhaes en collaboration avec IRCAM-STMS

Partenaire(s) : Michelle Agnes Magalhaes en collaboration avec IRCAM-STMS , Particip-Arc

La soirée débutera avec avec une performance collective et participative à base de corde élastique et de smartphone.

À 19h, la soirée débutera avec Constela(c)tion et ses cordes élastiques connectées manipulées par les artistes et les publics qui interagissent avec les téléphones portables de l’audience pour former un réseau de haut-parleurs distribués et en mouvement. Une performance collective et participative imaginée par Michelle Agnes Magalhaes, Benjamin Matuszewski et Frédéric Bevilacqua avec l’IRCAM – Centre Pompidou.

Les artistes :

Michelle Agnes Magalhaes commence l’étude de la composition en 1994 avec Hans-Joachim Koellreutter, au Brésil. En 2002, elle obtient une licence et un master de composition à l’Université d’État de Campinas, et en 2010 un doctorat de musicologie à l’université de São Paulo. Pianiste, elle se produit également en tant qu’improvisatrice. En 2017-2018, elle fait partie des lauréats de la bourse en composition du Radcliffe Institute for Advanced Study de l’Université de Harvard. Depuis 2014, elle collabore régulièrement avec l’IRCAM, d’abord en tant que chercheuse, s’intéressant au geste musical et au lien entre écriture et improvisation et plus récemment en tant que compositrice en résidence en recherche artistique, avec un travail sur le cerveau musicien.

Benjamin Matuszewski est chercheur et développeur au sein de l’équipe Interaction Son, Musique, Mouvement (ISMM) à l’Ircam. Son travail se concentre sur les systèmes musicaux distribués et interactifs basés sur les technologies Web. Il a précédemment étudié la musique et la musicologie et a travaillé plusieurs année comme développeur web dans l’industrie des médias. Depuis 2015, il poursuit également des études de doctorat au Centre de recherche Informatique et Création Musicale (CICM) de l’université Paris 8.