oiseau

Soirée rencontre avec J. Guillemant & A. Gaudion

le 13 octobre 2021

Horaires :

de 18h00 à 19h30 et de à

Thématique(s) :

Éducation , Data , Open source , Corps , Handicap , Sécurité Informatique

Publics :

Tous publics
Discussion autour d'un verre sur les thèmes de l'open source, de l'inclusion et de la mixité, notamment dans la culture comme dans les techniques.

À la fois regard extérieur et inspirant, les Grand·e·s Témoins participent aux ateliers en journée aux côtés des autres participant·e·s et viennent partager leur expérience lors d’une interview publique en soirée autour d’un verre.
Qu’elles soient journalistes, entrepreneuses, makeures ou qu’ils soient chercheurs, auteurs, influenceurs … ce sont celles et ceux qui inspirent le Turfu Festival et le questionnent par leurs réalisations, leurs expérimentations.

Une occasion unique de mieux percevoir les enjeux et valeurs qui animent ces personnes engagées, chacune à leur façon, dans la construction d’un futur responsable et désirable.

Julie GUILLEMANT :

Avec un parcours entre culture et communication, une envie d’expérimenter les nouveaux modes d’interaction avec les publics, Julie Guillemant a toujours un appareil photo pas loin du déclencheur.  Elle sillonne ainsi la France depuis trois ans pour réaliser une série de portraits : « Les Exposé.e.s, portraits de beautés plurielles ». Elle va à la rencontre de modèles qui ont un point commun avec elle : elles sont handies et sont concernées par les discriminations et l’invisibilisation de la société. Par un jour mauve d’automne 2018 où les femmes victimes de violences sexuelles et sexistes descendent dans la rue, elle réalise avec d’autres qu’il y a un trou dans le cortège : les femmes handicapées. De là naissent les Dévalideuses, un groupe à l’intersection des luttes contre le validisme (la discrimination systémique subie par les personnes handicapées) et le sexisme. Handi-féministes, Julie Guillemant est de celles qui portent la parole des femmes handicapées dans le turfu.

Angie GAUDION 

Angie est chargée de relations publiques au sein de Framasoft, une association d’éducation populaire aux enjeux du numérique par la promotion du logiciel libre et des communs culturels. Framasoft est un groupe d’ami·es convaincu·es qu’un monde numérique émancipateur est possible. Afin de créer une société meilleure, Framasoft a démontré qu’il était possible de s’émanciper des outils du capitalisme de surveillance proposés par les géants du web. Leur credo : changer le monde, un octet à la fois. Angie est aussi coordinatrice du Collectif des Hébergeurs Alternatifs Transparents Ouverts Neutres et Solidaires (CHATONS). Initié en 2016 suite au succès de la campagne “degoogelisons Internet” ce collectif vise à rassembler des structures proposant des services en ligne libres, éthiques et décentralisés afin de permettre aux utilisateur⋅ices de trouver rapidement des alternatives respectueuses de leurs données et de leur vie privée aux services proposés par les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft).