oiseau

Soirée pop cult’ : Watchmen – COMPLET

le 9 octobre 2020

Horaires :

de 19h30 à 22h30

Thématique(s) :

droit , Culture , Citoyenneté

Publics :

Tous publics

Intervenant(s) :

Samuel Etoa, Maître de conférences en droit public , Alexandra Korsakoff, Docteure en droit spécialisée en droit des libertés

Partenaire(s) :

UFR de la Faculté de Droit, AES et administration publique de l'Université de Caen , Sciences Animation
Sortons masqué·e·s avec une soirée décontractée autour d’un verre pour décrypter et réinterroger l’oeuvre polyforme des Watchmen.

L’oeuvre de l’auteur Alan Moore et de Dave Gibbson, les WATCHMEN, est rapidement devenue un comics majeur et populaire après son lancement en 1986 par DC Comics. Autour de deux personnages iconiques – Rorschach dont le masque reprend les figures du test psychologique du même nom, et le Dr. Manhattan au symbole d’hydrogène gravé sur le front – une uchronie se tisse sur fond de fin du monde, symbolisée par une horloge de l’apocalypse vers laquelle la société se dirige sans réussir à trouver d’alternatives.

En 2019, une série reprend la suite de la BD avec pour point de départ les émeutes de 1921 à Tusla aux Etats-Unis, où des suprémacistes blancs ont tué de nombreuses personnes (300 selon un rapport final de 2001) de la communauté afro-américaine. La série nous plonge alors dans une réalité alternative où de nos jours les forces de police sont masquées pour ne pas être identifiées et assurer leur anonymat.

Crise géopolitique et sociétale, opposition entre transparence et secret d’état pour préserver le calme social, gestion de l’information et fake news au service d’un meilleur contrôle des foules, droit de filmer des policiers, fin du monde annoncée mais solutions connues qui n’arrivent pas à se mettre en place, …  Difficile de rester insensibles aux échos directs de l’oeuvre sériale et BD avec notre actualité !

Qu’en est-il du droit et de ses évolutions pour filmer ou identifier la population comme les forces de l’ordre ? Socialement, historiquement et juridiquement, comment analyser et appréhender les adaptations à la réalité que s’autorisent les gouvernements (jusqu’au secret d’État), surtout à une époque où vérité alternative et conspirationnisme affectent la confiance dans les démocraties ? Comment la balance s’équilibre -t-elle entre liberté individuelles et sécruité de l’état ?

Quand les fictions nous aident ou nous éclairent sur les tensions qui animent notre époque, on enfile nos masques pour échanger autour d’un verre avec différent·e·s chercheuses et chercheurs en droit, histoire et sociologie.

Pour intervenir lors de cette soirée : Alexandra Korsakof, docteure en droit et Samuel Etoa, Maître de conférences en droit public, au Centre de recherches sur les droits fondamentaux et les évolutions du droit (EA 2132), Université Caen Normandie. Aucune compétence en droit ou en BD n’est nécessaire pour participer à cette soirée où vous pourrez boire et grignoter. Et bien sûr, il y aura aussi des quizz et des animations pour les fans ! Inscription conseillée.