HOMEKEEPER & LES SERVICES CITOYENS

le 18 octobre 2019

Horaires : de 09h30 à 12h30 et de 14h00 à 17h00

Thématique(s) : Data , IntelligenceArtificielle , Mobilité et environnement

Publics : Adultes , Lycéens et Étudiants

Lieu : Le Dôme

Porteur(s) de projet : HomeKeeper

Partenaire(s) : HomeKeeper

En 2030, on aura tous accès à la citoyenneté depuis notre maison autonome et intelligente ?

HomeKeeper souhaite mettre à disposition du grand public, un ensemble de services rendus au domicile et liés dans un premier temps essentiellement aux services à la personne et à la citoyenneté. Depuis 2014 mûrissent sur le marché américain des assistants vocaux qui arrivent aujourd’hui massivement sur le marché français. L’approche différenciée d’HomeKeeper réside dans sa proximité avec ses utilisateurs dès sa conception. HomeKeeper utilise l’intelligence artificielle et l’interaction vocale en français pour assurer l’accès à ces services, grâce notamment à un assistant domestique intelligent nommé Skipit. Le développement des services et leur mise au point se fait dans le cadre d’une expérimentation réalisée dans 300 foyers normands, dans une démarche Living Lab associant de façon continue les utilisateurs à la création et à l’amélioration de ces services.

Le projet HomeKeeper ouvre la voie vers une pluralité d’innovations techniques, organisationnelles et économiques. Avec des dialogues « humanisés », des systèmes automatiques et des intelligences artificielles, il agrège et adapte des services proposés par un écosystème de fournisseurs de biens et de services locaux déjà en lien avec un très large public.

Déjà présent lors de l’édition 2018 du TURFU Festival, l’atelier avait permis de faire émerger des idées de services à la personne que pourrait proposer HomeKeeper. Les participants avaient pu faire des propositions sur la base d’une expérimentation débutée en juin 2018 en Normandie. Depuis, des boitiers Skipit sont en test au sein d’une trentaine de foyers dans l’Orne, avec un bouquet de services encore en développement.

Cette année, c’est la thématique des services citoyens qui sera abordée, au sein de deux ateliers : l’un sur les transports en commun, l’autre sur les services e-citoyenneté.

Atelier transports en commun :  Un atelier pour co-construire des services et des scenarii d’usage commandés par la voix, autour du transport urbain à la demande (TAD). Il s’agit d’un mode de transport public qui peut inclure aussi les taxis traditionnels ou collectifs, les bus scolaires, le covoiturage et même le vélo en libre-service.

Ateliers services e-citoyenneté : La dématérialisation des services liés à la citoyenneté, effective pour nombre de services tels que la déclaration d’impôt, la demande de carte grise ou de permis de conduire, peut donner lieu à des situations ubuesques, dès lors que la demande ne rentre pas tout à fait dans les cases proposées par les outils numériques à disposition du public. La clé de la simplification de ces services étant notamment la mise à disposition de données personnelles. Puisque Google et Facebook le savent, est-il vraiment inacceptable que l’Etat le sache ?

Partant de ces constats et questionnements, les porteurs du projet HomeKeeper ont souhaité proposer un atelier permettant d’interroger les participants sur la problématique de la simplification des services au regard de celle de la protection des données. En prenant l’exemple de la démarche d’obtention d’une carte grise, les participants seront amenés à tester plusieurs scenarii avec différents curseurs de simplification. HomeKeeper est porté par des entreprises de l’industrie et des services associées à des laboratoires et des collectivités territoriales : Digital, 44, Casus Belli, Manche Numérique et NormaSTIC.

M'inscrire